Portrait de Julien

Présente toi :  Grimpeur depuis 1 an et demi ( saison 2015-2016) , responsable du renouvellement des voies de la SAE avec Mathieu et accompagnateur pour les rencontres amicales enfants.

Ce qui t’as amené à la grimpe, depuis combien de temps et ce qui te fait rester :  Ma fille voulait faire de l’escalade mais était trop petite. J’ai donc choisi l’option ” parent grimpeur” et j’ai été contaminé par le virus de la grimpe depuis 1,5 ans.

Ton niveau : 6a, parfois 6b dans mes “bon jours”.

Tes objectifs : Arriver à grimper dans le fameux 7ème  degré.

Meilleurs souvenirs : Les rencontres amicales FSGT, on profite des murs des voisins et on se fait des contacts.

Une musique pour grimper : Princes of the universe de Queen.

Les améliorations du club que tu souhaites : Une nouvelle SAE, je prépare ma lettre au père noël.

En deux mots : Keep climbing !

Portrait de Charlène

Présente toi :  Charlène, 34ans, archéobotaniste.

Ce qui t’as amené à la grimpe, depuis combien de temps et ce qui te fait rester :  Je grimpe plus ou moins régulièrement depuis le collège, et assidument depuis 4-5 ans. Ce qui m’a amené à grimper…je ne m’en souviens pas ! L’aspect ludique, la nouveauté je suppose…

Et si je reste, c’est parce que j’aime de plus en plus !

Ton niveau :En salle, quand j’ai la gnaque, 6b/6c ( enfin je passe seulement un 6c).                                               En falaise, lorsque je découvre un lieu et que je ne suis pas trop motivée…4c ?

Tes objectifs : Prendre du plaisir. Toujours.

Meilleurs souvenirs : En salle avec 4+ : la première fois que j’ai tenté la 6a marbré quui monte dans le toit  et que tout le monde m’encourageait.                                                                                                                                   En falaise : quand je tourne la tête à la fin d’une voie et je regarde le paysage.

Une musique pour grimper : Ben…..le bruit des dégaines of course !

Les améliorations du club que tu souhaites : J’ai 1h de transport pour venir au club donc autant dire que je trouve qu’il fonctionne très bien pour me donner envie de faire ce chemin 2 fois/semaine. Sinon…je réfléchis. Ca y est, j’ai trouvé !                                                                                                                                                                  Faciliter l’assès au mur pour trop éviter d’attendre qu’un badge bleu arrive. Parfois, l’attente peut être longue…

En deux mots : Toujours penser à monter ses pieds.